Sommaire

Quelques fabricants proposent des poêles d’angle à fioul, mais la suprématie des poêles d’angle reste aux bûches. Peut-être pour peu de temps d'ailleurs, car la technologie des pellets présente bien des atouts pour séduire les acheteurs de ce genre de chauffage !

C'est l'occasion de faire le point sur les poêles d'angle.

Poêle d’angle : un grand confort pour les petits coins

L’utilité première du poêle d’angle réside dans l’espace réduit qui lui est nécessaire.

Sa forme, grossièrement triangulaire ou quelquefois ronde, permet de le loger, en toute sécurité dans le coin d’une pièce, sans perte de fonctionnalités, de puissance de chauffe ou de qualités esthétiques.

La tendance actuelle est aux grandes pièces à vivre ouvertes, compartimentées en différents espaces de vie. Le poêle d’angle convient particulièrement à ces agencements. Entouré de fauteuils et de canapés, il participe à l’intimité du coin salon tout en dispensant ses thermies et sa chaleur visuelle aux autres activités de la pièce : salle à manger, cuisine ou salle de séjour.

Le poêle d’angle est aussi quelquefois appelé "poêle-cheminée". Le fait est qu’il offre le plaisir du feu de bois sans l’encombrement les apports d’air frais (pour les poêles étanches) et le coût d’une cheminée

 

Fonctionnalités du poêle d'angle : comparables à celles des poêles traditionnels

Techniquement il offre des caractéristiques comparables aux meilleurs modèles traditionnels 

Poêle d’angle à bûches

Ce type de poêle utilise une énergie renouvelable. Il présente les caractéristiques suivantes :

  • puissance : de 6 à 15 kW ;
  • bûches de 45 à 70 cm ;
  • porte et grille en fonte ou en acier fumisterie ;
  • pare-flammes pour refouler les flammes hors du conduit ;
  • espace range-bûches ;
  • effet double combustion pour optimiser le rendement (jusqu’à > 80 %) ;
  • feu continu longue durée (jusqu’à 8/10 h) ;

Poêle d’angle à fioul

Plus confidentiels, les poêles à fioul alignent pourtant des performances honorables. Ce matériel souffre de l’image négative de son carburant sur l’environnement.

Ses caractéristiques sont :

  • puissance de chauffe de 6 à 10 kW ;
  • brûleur extractible ;
  • accélérateur de tirage à vitesses variables ;
  • possibilité de réservoir déporté pour autonomie longue durée.

Poêle d’angle à pellets

C’est la toute dernière nouveauté dans le domaine du poêle d’angle. Il allie économies, commodité et souplesse d’utilisation, automatisme, puissance modulable et design contemporain.

Ce produit utilise une énergie propre et renouvelable issue de la biomasse. Voici ses caractéristiques :

  • puissance thermique progressive jusqu’à 8 kW ;
  • autonomie entre recharges de 40 h à plusieurs jours suivant le modèle, l'isolation et la région ;
  • fonctionnement silencieux ;
  • rendement nominal > 90 % ;
  • chauffage par convection naturelle ou ventilation forcée ;
  • programmation électronique de la température ambiante par tranche horaire ;
  • gestion des fonctions principales depuis un téléphone portable ou un Smartphone ;
  • conforme à la réglementation RT 2012.

Poêle d’angle : des prix à l’image des produits

Comme la diversité des modèles disponibles, le prix des poêles d’angle varie suivant l’énergie, la technicité, la puissance et la marque :

  • entre 450 et 1 500 € TTC pour un modèle à bûches ;
  • entre 500 et 1 200 € pour un modèle à fioul ;
  • entre 1 500 et 3 500 € pour un poêle à pellets.

Pour en savoir plus :

Poêles et cheminées

Poêles et cheminées : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de poêles
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Avant de se lancer

Sommaire