Sommaire

Profiter de l'agrément d'une flamme dans son salon tout en chauffant des radiateurs dans les pièces d'à côté, c'est possible grâce à un poêle à bois hydro ! Mais des précautions sont à prendre pour éviter toute déconvenue.

Poêle à bois hydro : principe de fonctionnement

On appelle poêle hydro (ou poêle hydraulique, poêle bouilleur) un poêle qui en plus de chauffer la pièce où il est situé, chauffe également de l'eau.

C'est donc en quelque sorte à la fois un poêle et une chaudière.

Un poêle à bois hydro peut donc alimenter des radiateurs, voire aussi produire de l'eau chaude sanitaire. De la même manière que pour une chaudière à bois, un poêle à bois hydro nécessite d'être couplé à un ballon tampon (réserve d'eau qui permet d'accumuler l'énergie lorsque la chaleur fournie par le poêle est supérieure aux besoins de chaleur dans les radiateurs.)

L'énergie accumulée pourra ensuite être restituée au circuit de chauffage lorsque les besoins seront supérieurs à la chaleur fournie par le poêle. Ainsi, le couplage du poêle hydro avec un ballon tampon permet d'éviter de faire fonctionner le poêle au ralenti, ce qui engendre une mauvaise combustion.

Les conséquences d'un fonctionnement au ralenti sont des plus néfastes :

  • corrosion du corps de chauffe et donc vieillissement prématuré du poêle ;
  • encrassement du poêle, du conduit = accroissement de l'entretien et risque de feu de cheminée ;
  • mauvais rendement = pollution et surconsommation de bois.

De plus, l'installation d'un ballon tampon assure une plus grande autonomie et un meilleur confort, car la température peut être régulée. Elle permet aussi de chauffer sans risque un plancher chauffant basse température.

Lire l'article Ooreka

 

Spécificités du poêle à bois hydro

Chaleur fournie dans la pièce / chaleur hydraulique

La chaleur produite par les poêles hydro n'est pas homogène en proportion : en effet, celle émise dans la pièce où est situé le poêle, produite par la partie rayonnement du poêle, est différente de celle qui chauffe l'eau, dans la partie bouilleur.

Il est donc indispensable d'évaluer à la fois les besoins de chauffage de l'ensemble du logement à chauffer, mais aussi de la pièce où est situé le poêle. Une puissance trop élevée de la part rayonnement (chauffage de la pièce) entraîne une surchauffe et un inconfort.

Ainsi, le choix de l’appareil dépend notamment de la pièce où il est installé.

Poêle à bois hydro : arrivées d'air et étanchéité

Pour fonctionner, un poêle à bois nécessite de l'air (comme pour toute combustion). Pour éviter toute interférence avec la ventilation du logement, il est indispensable que le poêle dispose d'une arrivée d'air extérieur qui lui est propre et qui soit reliée au poêle de manière étanche.

En effet, si le tirage de la cheminée est insuffisant par rapport par exemple à la dépression engendrée par une hotte de cuisine, le monoxyde de carbone risque de se diffuser dans la pièce, dû à une mauvaise combustion !

Pour éviter tout risque, choisissez donc un poêle étanche qui dispose de sa propre arrivée d'air.

Poêle à bois hydro : isolation du ballon tampon

Nous avons vu plus haut que l'installation d'un ballon tampon est indispensable avec un poêle à bois hydro. Pour limiter les pertes de chaleur par les parois de ce ballon, si celui-ci n'est pas dans l'espace chauffé, veillez à ce qu'il soit dans un local suffisamment isolé. Le ballon lui-même devra disposer d'une isolation.

Poêle à bois hydro : prix de son installation

Le poêle à bois hydro seul coûte entre 4 000 et 6 000 € HT.

À cela, on doit rajouter le coût de la pose et de toute la partie hydraulique de l'installation : ballon tampon, vase d’expansion, circulateur, vannes, etc., qui pour une maison individuelle représente environ 3 000 à 5 000 € HT.

Le coût du conduit de fumée, quant à lui, dépend de la hauteur de la maison et de l’existence ou non d'une souche de cheminée en toiture : comptez entre 500 et 2 000 € HT.

Aussi, il faut compter pour l’installation complète hors radiateurs ou plancher chauffant entre 7 500 et 13 000 € HT.

Poêles et cheminées

Poêles et cheminées : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de poêles
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide