Sommaire

Le poêle à bois est un système de chauffage qui utilise la combustion du bois dans son foyer pour produire de la chaleur. Installé au centre de la pièce, le poêle à bois central, qui ne diffère des autres poêles à bois que par son emplacement, optimise la distribution de cette chaleur, mais aussi la vision des flammes, surtout si vous optez pour un modèle pivotant.

Lire l'article Ooreka

Avantages et inconvénients d'un poêle à bois central

Particulièrement adapté aux grandes pièces où il ne gênera pas la circulation, le poêle à bois central devient un véritable objet de décoration en attirant tous les regards. Sa position centrale est également idéale pour une meilleure répartition de la chaleur par rapport à un poêle placé contre un mur ou en angle.

Tous les poêles, qu'ils fonctionnent avec des bûches, des granulés de bois, au charbon ou encore au gaz, peuvent ainsi être installés au centre de le pièce. La seule contrainte est en effet le positionnement du conduit de fumées, obligatoirement central lui aussi (ce qui impose souvent sa création), augmentant d'autant le budget.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Critères de choix d'un poêle à bois central

Double ou triple face

Une poêle double face offre une vision du feu à l'avant comme à l'arrière du poêle central, mais permet également de mieux diffuser la chaleur à la fois par rayonnement à travers les deux vitres et par convection par le corps de chauffe qui réchauffe l'air qui l'entoure.

 

Pivotant

En tournant sur son pied ou sur un plateau pivotant qui peut être en option, le poêle pivotant profite de sa position centrale pour offrir à volonté une parfaite vision du feu quel que soit l'endroit de la pièce où l'on se trouve.

Sur pied ou suspendu

Classique, le poêle à bois central est posé sur un pied. Le poêle à bois suspendu au plafond (à environ 50 cm du sol) est accroché au conduit, qui doit donc être suffisamment solide et stable pour supporter son poids. 

Matériaux

Le poêle à bois central peut être en acier, un mélange de fer et d'aluminium reconnu pour sa légèreté et sa robustesse. Il monte rapidement en température et offre des designs très variés.

Il peut également être en fonte, un alliage de fer et de carbone, qui monte moins vite en température, mais offre une meilleure inertie. Il garde ainsi la chaleur et la diffuse par rayonnement pendant de longues heures après son extinction.

Taille du foyer

De la taille du foyer du poêle à bois central dépend celle des bûches (et donc leur prix, qui augmente plus la longueur des bûches diminue). Elle influe également sur l'autonomie du poêle.

Turbo ou double combustion

Le poêle à bois à bois central offre très bon rendement. Celui-ci doit être supérieur à 70 % pour être éligible au crédit d'impôts (un rendement de 70 % signifie que ce même pourcentage de l’énergie contenue dans le bois est restituée sous forme de chaleur lors de la combustion).

Pour améliorer les performances de votre poêle à bois central, vous pouvez opter pour un poêle à bois central turbo. Il est alors doté d'une deuxième entrée d'air, mais pas de foyer secondaire. Il est plus performant qu'un poêle central classique, mais moins qu'un poêle à double combustion. Il consomme également plus de combustible.

À double combustion (ou postcombustion), le poêle à bois central ajoute au foyer principal qui brûle le combustible un foyer secondaire qui brûle les résidus contenus dans la fumée pour les transformer en énergie.

Prix d'un poêle à bois central

Le prix d'un poêle à bois central varie en fonction de son système de combustion, de son matériau, de sa puissance, de son habillage ou encore du fabricant.

Comptez de 300 € environ à plus de 1 000 € pour un modèle triple faces pivotant. Son installation par un professionnel vous coûtera entre 500 € et 1 000 € en moyenne.Vous trouverez un poêle à bois central dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur internet.

Le label Flamme Verte garantit que le poêle à bois central répond aux exigences environnementales et énergétiques nécessaires pour bénéficier du crédit d'impôts.

Un poêle à bois central installé par un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l'environnement) ouvre droit, sous certaines conditions, au crédit d'impôt pour la transition énergétique CITE pour les ménages aux revenus intermédiaires (forfait qui varie entre 1 000 € et 1 500 € selon le type de poêle, sans pouvoir dépasser 75 % de la dépense effectuée), à MaPrimeRénov' (prime forfaitaire de 2 500 € à 3 000 € selon le type de poêle), au prêt à taux zéro (PTZ), aux éco-subventions de l'ANAH (Agence nationale de l'habitat), ainsi qu'aux aides des régions et des collectivités locales.

Poêles et cheminées

Poêles et cheminées : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de poêles
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Avant de se lancer

Sommaire