Sommaire

Le lignite est du bois fossilisé. La différence avec le bois bûche ou le bois densifié est de l'ordre de quelques millions d'années : c'est pour cela que le lignite est classé « énergie fossile » et le bois-énergie « énergie renouvelable ». Vous trouverez dans cet article un comparatif détaillé entre la briquette de lignite, la bûche de bois densifié et le bois bûche « classique ».

Le lignite, qu'est-ce que c'est ?

Le lignite est une sorte de charbon (ou roche sédimentaire) : il est issu de la fossilisation de végétaux. Moins « âgé » que la houille, mais plus que la tourbe, le lignite est en quelque sorte l'intermédiaire entre ces deux combustibles fossiles. Sa formation a nécessité plusieurs millions d'années.

En termes de pouvoir calorifique, c'est-à-dire en contenu énergétique par kg de combustible, le lignite est plus énergétique que la tourbe et moins que la houille.

Pour transformer ce combustible brut en briquette, il faut l'assécher. Le taux d’humidité du lignite est de 45 % à 70 %. Or pour être brûlé dans un appareil de chauffage au bois, les briquettes doivent avoir un taux d'humidité de l'ordre de 15 %. Puis le lignite broyé et séché est moulé à haute pression sous forme de briquette (sans adjonction de liant). Autant dire que ce processus n'est pas neutre en terme de consommation d'énergie.

La briquette de lignite n'est pas un combustible bon marché : même avec un bois à 80 € le stère, les briquettes de lignite restent quasiment 2 fois plus chères pour la même quantité d'énergie fournie. Il est vrai que la combustion du bois est souvent plus rapide que celle des briques de lignite : tout dépend de l'essence de bois et de la taille des bûches.

Comparatif briquette lignite / briquette de bois compressé / bois bûche

 

Bûche de bois densifiée

Bois bûche

Lignite

Taux d'humidité

8 % d'humidité certifié
Bois sec prêt à l'emploi

Variable : 20 % bois sec à 75 % bois vert

De 10 à 20 %

Puissance calorifique / kg

4,8 kWh/kg
Puissance constante

1,7 kWh/kg à 60 % d'humidité
3,8 kWh/kg à 20 %

4,7 kWh/kg

Fumée

Peu de fumée rejetée si bonne combustion

Peu de fumée rejetée si bonne combustion et bois sec

Fumée souvent nauséabonde, même si bonne combustion

Durée de combustion

1 h 30 de flamme pour
une bûche de 2 kg.

Il existe aussi des briquettes spéciales nuit, dont la combustion dure de 6 à 8 h.

Durée variable selon la taille et l'essence du bois : on peut tenir toute une nuit avec du bois lourd (type chêne).

Les braises peuvent tenir toute une nuit.

Prix moyen en centime d'euro /kWh (hors rendement de combustion qui dépend de l'appareil)

6,8 € TTC

4,3 € TTC

10,1 € TTC

Stockage

Stockage facile : conditionné dans des packs
1 m³ contient environ 625 kg, soit 3 000 kWh

Stockage plus difficile du fait de l'irrégularité des bûches.
1 m³ contient environ 570 kg, soit 2 150 kWh

Stockage facile : conditionné dans des packs,
1 m³ contient environ 1,1 tonne, soit 5 200 kWh

Émission de CO²  : en gramme de CO² par kWh, (transformation, transport et combustion)

35 à 40

30 à 40

Plus de 380