Comment installer un poêle à bois

Sommaire

Comment installer un poêle à bois

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Même de petites dimensions, un poêle à bois est toujours plus performant qu’une cheminée à foyer ouvert. L’efficacité du poêle repose d’une part sur l’inertie thermique de ses matériaux (fonte, céramique, brique réfractaire…) et d’autre part, sur la possibilité de le laisser fonctionner au ralenti sans qu’il s’éteigne. Son installation est assez simple puisqu’un tel appareil exige seulement un conduit de fumées et une arrivée d’air frais.

Voici comment s’y prendre pour installer un poêle à bois.

Zoom sur les conditions pour installer un poêle à bois

Conduit de fumées

Lorsque le conduit de fumées existe déjà, rien n’empêche d’y raccorder un poêle si les conditions suivantes sont remplies :

  • être non fissuré et étanche. On peut remédier à une étanchéité défaillante par un tubage (rigide ou flexible) ;
  • être de section adéquate (par rapport à la puissance du poêle) ;
  • se prolonger suffisamment haut au-dessus du toit et ne pas comporter trop de coudes pour assurer un bon tirage ;
  • ne desservir que le poêle et aucun autre foyer ou appareil.

Le conduit de fumées d’un poêle doit aussi supporter une température nettement plus élevée que celle d’une cheminée classique. Il faut donc vérifier que les écarts qui le séparent des matériaux combustibles sont conformes aux exigences de la réglementation (NF DTU 24.1 Travaux de fumisterie). Ces écarts varient en fonction de la résistance thermique du conduit (donc de ses caractéristiques techniques : diamètre, présence ou non d’un isolant…). Un point essentiel pour prévenir tout risque d’incendie.

Ventilation de la pièce

Un renouvellement d’air adéquat est obligatoire dans la pièce qui accueille le poêle. Cette exigence s’applique tout particulièrement aux logements équipés d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC). Une entrée d’air est donc à prévoir à proximité du poêle. La section de cette entrée d’air doit atteindre le quart de la section du conduit de fumées (ou au moins 50 cm2). L’air est prélevé directement à l’extérieur ou bien dans un local ventilé.

1. Choisissez l’emplacement du poêle à bois

Lorsqu’un conduit existe et qu’il convient à ce type d’appareil, le poêle est placé à l’aplomb de son orifice inférieur.

Si le conduit est installé en même temps que le poêle, la marge de manœuvre est évidemment plus grande. Sachant tout de même que plus la pente du toit est forte, plus le conduit doit déboucher près du faîtage, afin de limiter la longueur de la portion extérieure qui doit dans tous les cas dépasser le faîtage de 40 cm.
Un conduit isolé (thermiquement) peut aussi cheminer entièrement à l’extérieur : le long d’un mur pignon par exemple. Dans ce cas, le poêle s’y raccordera à l’horizontale via une manchette (sortie arrière) ou un conduit de raccordement coudé (sortie sur le dessus du poêle).

2. Préparez le premier feu

Les fabricants de poêles en acier conseillent de déballer leur appareil à l’extérieur et d’y raccorder une section de tube vertical. Elle assurera un tirage correct lors du « rodage » du poêle : quelques heures de fonctionnement à mi-régime qui ont pour but de « cuire » sa finition et d’en dissiper l’odeur désagréable.

3. Démarrez le premier feu

  • Chargez le poêle avec un peu de petit bois et une bûche.
  • Ouvrez le ou les volets (registres) d’entrée d’air.
  • Allumez le feu.
  • Dès que des braises apparaissent, refermez le ou les registres.
  • Placez quelques bûches qui doivent se consumer doucement (porte fermée). Surtout pas de grandes flammes : signe d’une montée en température rapide et de surchauffe, néfaste à l’appareil.

4. Installez le poêle à son emplacement définitif

  • Après que le poêle ait suffisamment refroidi, disposez-le à son emplacement définitif.
  • Le cas échéant, consultez la notice de l’appareil pour repérer l’ordre dans lequel s’installent les tubes et coude du conduit de raccordement.
  • Vérifiez l’adéquation du diamètre du raccordement (fourni avec le poêle) avec l’orifice du conduit en attente au plafond ou sur le mur arrière.
  • Vérifiez aussi que la longueur du raccordement permet d’atteindre l’orifice du conduit.
  • Mesurez la longueur exacte, reportez-la sur le tube et coupez-le à la meuleuse s’il est trop long.
  • Emboîtez le raccordement au conduit comme indiqué dans la notice de votre poêle.

Matériel nécessaire pour installer un poêle à bois

Imprimer
Gants, masque et lunettes de protection

Gants, masque et lunettes de protection

14 € environ

Mètre ruban

Mètre ruban

À partir de 4 €

Meuleuse d'angle

Meuleuse d'angle

À partir de 30 €

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Tournevis cruciforme

Tournevis cruciforme

À partir de 3 €

Tournevis plat

Tournevis plat

À partir de 1 €

Poêles et cheminées

Poêles et cheminées : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de poêles
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Installation et utilisation

Sommaire