Comment étancher un départ de tube inox de poêle bois ds un conduit de cheminée?

Question détaillée

Question posée le 10/10/2016 par Tibet

Bonjour,

je projette l'installation d'un poêle à bois (fonte), en appoint, placé dans l'âtre de ma cheminée existante.

Le départ des fumées se fera par le haut, vertical ascendant, à l'aide d'un tubage inox à travers le conduit existant (boisseau type parpaings ad hoc, empilés et jointoyés jusqu'à la cheminée en toiture).

Ma question est: comment étancher/combler, dans les normes, le "vide", l'espace restant entre le tube et le boisseau, pour éviter les déperditions thermiques?

NB: il ne s'agit pas, évidemment, de combler tout le conduit, juste sa "base", au dessus du poêle, au niveau du venturi/sifflet/avaloir initial.

Interrogé à ce sujet, l'artisan contacté me propose un simple "bourrage" manuel avec de la laine de roche, alors que le vendeur du poêle me conseille un panneau rigide disposé sur rail, avec le trou adéquat à découper.

Question subsidiaire: au niveau du contact entre le tube et la laine de roche (vrac ou panneau), n'y a-t-il pas là risque de détérioration, voire de feu (même si je pense que la laine de roche est ininflammable)?

Merci de votre réponse; cordialement.

Signaler cette question

2 réponses d'expert

Réponse envoyée le 11/10/2016 par formato

Cela se comble avec du billafeu et en prevoyant à la base et au sommet du conduit une aération de manière à NE PAS emprisonner les calories dans un espace étanche,cela se dilaterait et occasionnerait des fissures.
La proposition d'un support rigide solide sur rails en matériaux ininflammables est la bonne méthode.
Attention à remplir les intervalles de billafeu jusqu'au sommet.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 29/12/2016 par Tchotto

Salut ! Quid d'un élément inox double parois isolé thermiquement ? Afin de ne pas à avoir manipuler le système d'attache- isolation entre ce tube et la parois du conduit existant, je recommande de placer un té à la base du conduit vertical . Il sera muni d'un bonnet amovible qui permettra la récupération des suies, mais aussi le passage des brosses de ramonage en laissant tout intact et en facilitant le nettoyage manuel / brossette/aspirateur du conduit entre le poêle et la partie verticale de la cheminée. Bon travail et bon confort. Ciao! Meilleurs voeux pour 2017 ! Tchotto sur le Net qui n'a rien à vendre ! 2016/12/29

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !